Download Histoire générale de l’Afrique. Volume 4, l’Afrique du XIIe by D.T. NIANE (dir.) PDF

By D.T. NIANE (dir.)

Show description

Read or Download Histoire générale de l’Afrique. Volume 4, l’Afrique du XIIe au XVIe siècle PDF

Best french_1 books

Parlons espéranto : La langue internationale

L'espéranto, langue internationale présente dans plus de a hundred and twenty will pay, est aujourd'hui une des langues les plus parlées du monde. los angeles communauté espérantophone, non contente de faire de l'espéranto une langue vivante, de compter de plus en plus d'espérantophones dont l. a. langue maternelle est l'espéranto, élabore progressivement une tradition transnationale (littéraire, musicale.

Systèmes d’information pour l’amélioration de la qualité en santé: Comptes rendus des quatorzièmes Journées francophones d’informatique médicale, Tunis, 23 et 24 septembre 2011

Ce quantity est consacré aux liens entre les systèmes d'information de santé et l'amélioration de los angeles qualité en santé, thème sur lequel ont porté les 14e Journées francophones d'Informatique Médicale qui se sont déroulées � Tunis, les 23 et 24 septembre 2011. Les meilleures communications détaillant les dernières avancées en matière d'application des méthodes de traitement de l'information aux données de santé ont été sélectionnées et regroupées en 6 chapitres :1) Représentation des connaissances et internet sémantique ;2) Terminologies et vocabulaires contrôlés ; three) Fouille de données et extraction d'information ;4) courses de bonnes pratiques et décision clinique ;5) Interopérabilité et échange de données ;6) Utilisabilité et usages.

Additional info for Histoire générale de l’Afrique. Volume 4, l’Afrique du XIIe au XVIe siècle

Example text

Il serait né vers 1075 dans l’Anti-Atlas marocain, 10. , t. II, vol.  892 -896, article « Ibn Masarra ». Ibn Masarra est mort en 319/931. 11. Voir A. Merad, 1960 -1961, vol.  379. 12. , t.  983 -984. 39 l’afrique du xii e au xvi e siècle à Īgīllīz-n-Hargha. Son père appartenait à la ḳabīla des Hargha13 et sa mère à celle des Masakkāla, deux fractions du groupe masmūda connu de nos jours sous le nom de Shleūḥs. Les nécessités idéologiques de sa prédication et ses préventions mahdistes firent qu’il se donna — ou se fit forger — une onomastique arabe et une ascendance sharīfienne, avec toutefois des interférences berbères dans cette fiction généalogique14.

101. 47. Voir I. A.  74 et 81, 117 ; Al-Ḥulal al-Mawshiyya, trad. franç.  88. 48.  75 et I. A.  117. 49.  33, et A. W.  338. 50. I. A.  28, 29 et 32. 51. En 524/1130, plus de dix personnes, d’après E.  35), furent ajoutées au Conseil des Cinquante après épuration. 52. I. A.  30 -31 ; E.  33 -35. 53. Ce sont les Cinquante et Ahl al-Djama˓a, ou les Cinquante et Ahl al-Dār ; voir J. F. P.  90. 54. Voir I. V. Mūsā, Abhat, vol.  63. 55. I. A.  75 et 81 ; A. H. Ibn ’Abi Zar˓, trad. franç.  114. 48 le maghreb : lunification sous les almohades Les « ṭalaba » Ce mot, dont les sources ne nous donnent pas l’origine, semble une invention almohade56.

S’y ajoutait la longue persistance du droit coutumier berbère, qui se maintint, contredisant parfois la jurisprudence islamique jusqu’à l’Almoravide Yūsuf b. Tāshfin. En dépit de l’immense effort d’islamisation fourni par les Umayyades d’Espagne, les Idrīsīdes et même les Fātimides, il fallut attendre les Almoravides et les Almohades pour voir disparaître les graves altérations de l’islam et les formes les plus manifestes de la dissidence berbère, lesquelles recouvraient des attitudes socio-économiques qui n’ont pas encore été suffisamment mises en évidence.

Download PDF sample

Rated 4.70 of 5 – based on 25 votes

About the Author

admin